EIM 2019 / PHILIPPE-AUBERT GAUTHIER ET TANYA ST-PIERRE / EXPOSITION / INTERTYPES

PHILIPPE-AUBERT GAUTHIER ET TANYA ST-PIERRE
16.10 — 13.12 / 2019

Vernissage : Mercredi 16 octobre 2019 ‑ 17h

INTERTYPES est une installation qui porte un regard sur l’empreinte culturelle de l’impression 3D dans l’évolution des techniques d’imprimerie, investiguant ainsi la continuité historique et culturelle de ces technologies. L’œuvre aborde la question des développements technologiques selon une perspective de « remédiation », c’est-à-dire par la manière dont les technologies passées influencent celles actuellement en émergence et ce, sous l’angle de l’archéologie des médias. Comment, par exemple, des artéfacts ou accidents culturels/historiques passés se retrouvent « encodés » et portés jusqu’à nos cultures technologiques actuelles ? S’y faufile aussi en filigrane une réflexion sur l’image imprimée et en mouvement dans l’histoire, ainsi que sur l’idée de véracité et plus spécifiquement de marqueur de vérité. Impressions 3D et simulacres d’artéfacts historiques occupent également l’espace ambigu de ces questions. Constituée d’impressions 3D et 2D, et de vidéos de synthèse comme contre-point narratif, l’installation emprunte les traits d’une science-fiction qui se déploie subtilement sous nos yeux.

La manière dont les technologies anciennes sont liées à celles que nous utilisons actuellement nous informe sur la constance d’une filiation culturelle à travers le temps. Le principe de connexion est peut-être la clé de cette relation du passé au présent – tout comme c’est aussi la clé de compréhension de l’hyper présent qui est le nôtre.