JULIE FAVREAU – RÉSIDENCE DE CRÉATION

JULIE FAVREAU
18.07 — 29.11 / 2022

Récipiendaire de la résidence de création en réalité virtuelle cinématique interactive offerte par PRIM et SPOROBOLE, Julie Favreau bénéficiera du savoir-faire des deux centres pour la réalisation de son prochain projet.

 

Quickening  – titre provisoire

Depuis 2005, Julie Favreau travaille au croisement de la chorégraphie et de la sculpture, principalement via la fabrication d’images. Sa connaissance du contact du corps avec l’inanimé lui permet d’aborder l’intelligence artificielle dans le domaine de la bioéthique.

Ses films, ses sculptures et ses photographies examinent le rôle décisif que joue le pouvoir spirituel et érotique dans notre relation avec « l’humain augmenté ». Ses œuvres sont des invitations à un retour à l’intuition, à la tactilité et à une forme physiquement incarnée de la connaissance.

Dans le cadre de la résidence Prim/Sporobole, Favreau développe une œuvre en réalité virtuelle cinématique interactive qui fait partie d’un projet en multiécran composé d’un court métrage, de sculptures et d’expériences sensorielles.

 

Synopsis :

La scène se situe en l’an 2223, un espace-temps parallèle, ou peut-être ce que certains nomment la nouvelle ère médiévale. Dans un décor évoquant une forêt nouvellement peuplée, nous rencontrons des personnes qui interagissent, comme nous, avec un BLOB, une chose, une intelligence artificielle, qui les accompagne dans un quotidien à imaginer. Les protagonistes y enseignent, démontrent et expérimentent des techniques et des attitudes possibles d’interactions avec cette espèce d’I.A. spéculative.

 

Les artistes, concepteurs et techniciens essentiels au projet sont : Stacey Désilier (interprète), Guillaume Lévesque (développeur créatif), Bruno Bélanger (concepteur sonore), Sylvain Cossette (coloriste et soutien à l’image), Charles-Étienne Brochu (CGI animation et textures), Magalie Leclerc Casavant (assistance au tournage). Julie Favreau souhaite remercier les deux centres et tous les intervenants associés pour cette résidence création et de production exceptionnelle, unique en son genre.

 

À propos de la résidence : PRIM et SPOROBOLE s’associent pour offrir une résidence de création qui met à profit leurs compétences réciproques : d’une part l’expertise de PRIM en production cinématographique, d’autre part celle de SPOROBOLE dans la réalisation d’œuvres interactives de réalité virtuelle. Assortie d’un cachet de 10 000 $ et de plus de 30 000 $ en services, cette résidence de trois mois offre à l’artiste la possibilité de créer une œuvre de réalité virtuelle cinématique interactive; c’est-à-dire, une oeuvre qui comporte des composantes filmées et des dispositifs d’interaction.

 

Credit photo : Julie Favreau, image tirée de la vidéo